Anniversaire : Wilhelm Gustloff Massacre dans la Baltique

Le 30 janvier 1945, alors que l’Europe vivait les derniers jours de la Seconde Guerre Mondiale, une tragédie maritime occasionna un nombre effroyable de morts. A coté du drame du Wilhelm Gustloff, le Titanic ressemble à une 2 CV verte renversée dans un ravin.

Le navire hôpital Wilhelm Gustloff avait été lancé en 1937 pour servir à des croisières et activités culturelles. En 1939, avec l’arrivée de la guerre, il est transformé en navire hôpital. C’est un bateau civil depuis sa construction. Il n’a jamais été armé ou même conçu pour être armé pour participer à des opérations d’attaques ou de défense.

En janvier 1945, plus de 6 mois après le Débarquement, l’échec de l’Allemagne ne faisait plus aucun doute. Depuis la mi-décembre 44, le Field Marshal Karl Rudolf Gerd von Rundstedt lance l’Offensive des Ardennes pour essayer de repousser les troupes Alliés. Il avait très bien commencé : à cinq heures trente du matin 1600 pièces d’artillerie se sont mises ensemble à cracher du feu réalisant un barrage de 130 kilomètres pour ouvrir la route à la Sixième Armée de Panzers. Le 25 janvier, la susdite offensive se terminait laissant plus de 100000 morts sur le tapis et 600 chars fumants. Les carottes étaient vraiment cuites pour l’Allemagne.

Mi-janvier, l’Opération Hannibal est lancée par les Allemands pour évacuer leurs populations civiles de l’Est. Le Wilhelm Gustloff est envoyé dans un petit port de Pologne pour récupérer des refugiés en fuite. Le navire est conçu pour 1465 passagers mais se retrouve pris d’assaut par une foule innombrable. Plus de 10500 passagers embarquent dont 4000 enfants.

Quelques heures après l’appareillage, le navire est dans la ligne de mire du sous-marin soviétique S-13 travaillant aux ordres de Staline. Plusieurs torpilles sont lancées envers le Wilhelm Gustloff dans le but de faire le maximum de morts. Le navire est touché et coule rapidement. Plus de 9000 personnes se noient dans les eaux glacées de la Baltique. Un navire vient aux secours mais il est pris pour cible également.

Juste peu plus tard, le 10 février 1945, le S-13 frappe encore et coule le Steuben, un navire de passagers plein de refugiés et de soldats blessés. Près de 4000 personnes sont tuées.

Au procès de Nuremberg, procès aussi équitable que celui de Saddam Hossein, les Alliés reprochent des crimes de guerre aux Allemands jugés. Par contre, pas un mot sur les massacres froidement perpétrés par les forces Alliées. Jusqu’à aujourd’hui, les Allemands n’osent pas parler des crimes de guerre commis contre leurs populations civiles. On retrouve cette attitude coupable, honteuse et résignée chez tous les peuples européens aujourd’hui. C’est à se demander qui a vraiment gagné cette foutue guerre.

Le pacha du S-13 a reçu le titre de Héro de l’Union Soviétique.

Le Titanic avait fait 1517 victimes.

This entry was posted in GUERRES and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *