Lune : Un Gros Mensonge Pour l’Humanité

Mauvaise journée pour les mytho et les menteurs: on vient de trouver le dernier minéral d’Apollo en Australie ! En fait, dès ce 6 janvier 2012, c’est officiel, il n’y a plus aucun minéral « rapporté de la lune » par les missions lunaires de la NASA qui n’ait pas été trouvé quelque part sur terre.

La mission Apollo était prétendument revenue de la lune avec 3 minéraux exclusifs : armalcolite, pyroxferroite et tranquillityite. Désolé pour les noms, on nage on plein SyFy ici.

Les deux premiers minéraux ont été trouvés à divers endroits sur terre. En revanche, la tranquillityite était considérée comme le minéral lunaire par excellence et qu’on n’en trouve pas sur terre. Il aurait été ramassé près de la Mer de Tranquillité sur la lune. C’est ce dernier qu’on vient de trouver dans un coin paumé en Australie. C’était bien joué de la part des organisateurs de ce hoax. Il a fallu tout ce temps pour trouver la source.

Maintenant, n’attendez pas qu’ils convoquent une conférence de presse pour s’allonger. Ils vivent dans le mensonge et les opérations psychologiques depuis si longtemps qu’eux-mêmes ne savent plus démêler le vrai du faux. Heureusement qu’on existe !

[source]

This entry was posted in MAGOUILLES and tagged , , , . Bookmark the permalink.

9 Responses to Lune : Un Gros Mensonge Pour l’Humanité

  1. Bouche-Cousue says:

    Et en quoi ça prouve le “mensonge” ?

  2. Henrietta says:

    En effet, ça ne prouve strictement rien.
    Il m’est d’ailleurs étrange d’imaginer que la Lune et la Terre puissent compter des minéraux étrangers l’une à l’autre. La première est tout de même le résultat du double crash d’un planétoïde sur la seconde, et les deux corps célestes sont bombardés par les mêmes astéroïdes depuis leur naissance.

  3. corpsy says:

    Ça ne prouve absolument rien mais bon.

  4. jean says:

    Si ça prouve que l’islam et toujours vivante, puisque l’homme n’a pas mis le pied sur la lune.

  5. Pingback: La Pierre Lunaire Offerte à la Hollande par les Cosmonautes en 1969 est un Faux | Operation Tea For Two

  6. phil says:

    Le plus gros canular

  7. Eddie says:

    A propos de la ceinture de VAN ALLEN :

    En 1998, la Navette Spatiale (“Challenger”) a atteint 630 km d’altitude, l’une de ses plus hautes altitudes jamais atteintes, plusieurs centaines de kilomètres en dessous du champ de radiations qui était si intense que les astronautes, à l’intérieur de leur vaisseau renforcé, et de leurs combinaisons spatiales renforcées, voyaient des flashes de lumière les yeux fermés, qu’ils ont décrits comme des étoiles filantes, dues aux radiations pénétrant d’abord le bouclier de la navette, puis les renforts de leur combinaison, puis leur crâne, puis la rétine de leurs yeux fermés. En conséquence, CNN diffusa le rapport suivant relevant la surprise inattendue de la NASA :

    “La ceinture de radiations entoutant la Terre serait plus dangereuse pour les astronautes que ce que l’on croyait auparavant. Les scientifiques ont dit que la ceinture de Van Allen pouvaient produire des électrons meurtriers avec les variations du champ magnétique. Ces électrons, qui sont en train d’être étudiés, pourraient avoir un effet non seulement sur les satellites mais aussi sur les astronautes en produisant des doses massives de radiations qui pourraient nuire à leur santé. Les électrons peuvent pénétrer différents matériaux dont les combinaisons spatiales et peuvent traverser les parois de la station spatiale et créer des charges importantes à l’intérieur”

    Source : http://www.dailymotion.com/video/xkse4d_a-ton-vraiment-envoye-des-hommes-sur-la-lune_tech&start=998

    Le reportage compile également l’interview de plusieurs astronautes des missions Apollo pour leur demander de témoigner sur ces phénomènes. Ecoutez leurs réponses, c’est intéressant.

    • philso says:

      et comment font les satellites géostationnaires à 40 000 km au dessus de la terre. Ils marchent miraculeusement. ?

  8. Remarquablе post : continuez de cette manière

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *