Crime : l’horrible collection d’Ed Gein

Ed Gein (1906 – 1984) est l’un des tueurs les plus étranges qu’aient connus les Etats-Unis d’Amérique. Il fut arrêté parce que la police a déterminé qu’il avait été le dernier client d’une épicerie dont la gérante avait disparu.  En cherchant sa propriété juste quelques heures après l’avis de recherche, les enquêteurs ont trouvé :

Le corps de la disparue pendu par les pieds, la tête manquante, le torse ouvert comme celui d’un cervidé dépecé.
4 nez
9 masques faits de peau humaine
Des ossements et fragments humains divers
Des bols faits de cranes humains
10 têtes de femmes avec le haut coupé
Plusieurs chaises couvertes de peau humaine
La tête de la disparue placée dans un sac en papier
9 vulves dans une boite à chaussures
Divers organes dans le frigo
Une paire de lèvres
Une ceinture faite de mamelons de femmes accrochés les uns aux autres
Une veilleuse faite en peau humaine

Une partie de ces reliques provenait de meurtres et une autre de vols de cadavres fraichement enterrés dans le cimetière voisin. Durant l’interrogatoire, un des enquêteurs se fâcha et bouscula Ed Gein dont la tête a tapé contre un mur. Une partie des aveux furent annulés par la cour. Il confessa qu’il voulait se transformer en femme et s’employait à fabriquer des costumes de peau de femmes qu’il portait lors de ses fantaisies.

Ed Gein fut enfermé dans un hôpital psychiatrique où le passa le restant de ses jours. Sa tombe est, jusqu’à nous jours, régulièrement vandalisée.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *