France: Une Terre, Deux Peuples

Alors que le concept de Nation est quasi-criminalisé en France, les gens se replient sur d’autres éléments identitaires. L’ethnie ou la religion reviennent en force et rassemblent plus que des concepts vides de sens comme « République ».

Durant ces dernières décennies, l’Europe centrale et de l’ouest a connu une immigration sans précèdent dans son Histoire. Selon les documents officiels de l’ONU, la France a été désignée par l’administration supra-étatique comme zone de promotion de l’immigration de remplacement. Les documents sont en accès libre  sur le site internet de la Division de la Population (lien). Il faut savoir que la majorité des décideurs de cette Division sont Américains. Même s’ils le voulaient, ils ne comprendraient pas qu’un pays comme la France a une Histoire et des racines plus profondes que celles des USA. Pas tous les pays du monde ne peuvent se construire avec vagues de migrants pauvres et corvéables.

Fait incontestable, la plus grande partie de cette immigration planifiée est venue d’Afrique. Elle permet d’obtenir une démographie élevée remplissant les objectifs numériques de la Division de la Population. En même temps, la distance culturelle et le nombre d’arrivants, rend impossible toute forme d’intégration. La France n’a aucune raison de réussir sur son sol, ce qu’elle n’a pas pu faire pendant des siècles où elle était la puissance colonisatrice.

Ouvrant un dictionnaire (Larousse en ligne), je découvre que « peuple » est un nom masculin désignant un ensemble d’êtres humains formant une communauté de gens unis par leur origine, leur mode de vie, leur langue ou leur culture [source]. Je confirme avec le dictionnaire Trésor du Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales (fondé par le CNRS) qui va encore plus loin : « … présentant une homogénéité relative de civilisation et sont liés par un certain nombre de coutumes et d’institutions communes » [source].

Regardant la structure de la France d’aujourd’hui, il est facile d’identifier deux peuples. Il est difficile d’en tracer les frontières de manière définitive, mais on peut approcher la chose en regardant les éléments qui constituent la civilisation, la structure et autres références identitaires :

 

Territoire :

Il y a officiellement 750 zones hors République où le pouvoir de Paris a dû admettre son échec et reconnaitre l’évincement de ses institutions. Les vrais chiffres doivent être plus élevés encore. Les anciens Français (dit « de souche ») ont été chassés de ces régions et de fait, n’ont pas le droit d’y habiter.

 

Institutions :

De son propre aveu, l’Etat français a perdu ces zones où ses agents ont du mal à affirmer leur présence. Quand la police se résigne à arrêter un dealer de drogue, les flics agissent comme des soldats derrière les lignes ennemies. Ils arrivent en unités très mobiles, frappent par surprise et chrono en main. La mission est remplie au plus vite ou abandonnée avant que la population n’apprenne l’intrusion. La personne arrêtée est exfiltrée et tout le monde se replie. Tout ce qui porte un uniforme, donc représentant l’Etat, y  compris les pompiers, n’ont pas le droit d’aller dans ces zones.

 

Langue :

Il y a des endroits en France où on peut parler un dialecte du Maghreb ou d’Afrique pendant plusieurs jours sans avoir besoin de parler Français. J’ai tenté l’expérience dans le XIXème arrondissement de Paris ou parler Français est aussi impopulaire que de parler Russe en Hongrie. Oui, cette langue est comprise, voir pratiquée, mais ce n’est pas la langue de référence et un nouvel arrivant n’a pas besoin de l’apprendre.

 

Religion :

La réislamisation des pays du Maghreb a – par ricochet – provoqué des phénomènes plus profonds sur des populations n’ayant aucune attache culturelle avec la France. Les monarchies du Golfe font la promotion d’un Islam radical, totalitaire et intransigeant qui participe à créer des fossés infranchissables entre ceux qui le suivent et ceux qui le refusent. Cet Islam est capable de séparer les membres de la même famille, il a encore moins de soucis à éclater un pays en communautés inconciliables. Il apporte également une violence sans limites – allant jusqu’au terrorisme pur et simple – ne demandant qu’à s’exprimer à la moindre occasion. Dans sa forme douce, il permet de créer des revendications qui sont autant de frontières à l’intérieur du même pays. Tous les Algériens, aux allergies et gouts personnels près, se reconnaissent dans la même nourriture. Qu’en est-il des Français ? Est-on encore un seul peuple quand on ne peut même pas s’assoir à la même table sans un protocole compliqué ?

 

Ethnie :

Dans ces zones abandonnées, des enfants naissent de parents nés en France, mais se perçoivent comme des étrangers, des « rebeus », des « renois », des « africains » ou tout autre qualificatif dont le but est de créer une distinction entre eux et les plus anciens Français vus comme des « blancs ». Ceci aurait été anecdotique entre des Ecossais et des Anglais, mais pour des gens imprégnés d’Afrique, il faut peser le poids de ces mots à sa juste valeur.

En Afrique, toute différence ethnique réelle ou perçue finit par des massacres jusqu’à ce que la faction dominante épure son territoire de toute ethnie intrusive. On retrouve ce phénomène en France où la violence – et la différence importante des modes vie – sépare les anciens et les nouveaux citoyens selon des lignes ethniques très nettes.

 

Les Chiens de Garde :

Cette écart en croissance exponentielle aujourd’hui, aurait pu se ralentir, voir s’enrayer, s’il n’y avait pas les chiens de garde. Ce groupe a été longtemps constitué par des criminels de carrière qui font tourner une économie basée sur le trafic et le recel, ainsi que des « racailles » psychopathes et haineux capables de tuer un humain à mains nues sans raison et sans sentiment. Aujourd’hui, à ces deux groupes sont venus s’ajouter les islamistes qui sont porteurs d’un discours et d’une idéologie claire de sédition.

Ces gardiens entourent la communauté issue de l’immigration et par la conviction, l’intimidation ou la violence, s’arrange à maintenir des frontières étanches autour d’elle.

Quand une famille française dite « de souche » de tradition chrétienne va habiter dans une cité, qui met le feu à son véhicule ? Quand un taxi ou un livreur arrive dans une cité sans droit qui l’agresse pour qu’il ne revienne plus ?

Le fait est que ces chiens de garde sont protégés par le système qui leur garantit l’impunité totale. Ils peuvent donc creuser le fossé sachant que le temps joue pour eux.

 

Exemple de Trappes :

Après les troubles de Trappes, j’ai cherché des vidéos témoignages d’habitants. Dans l’une d’elles, il y a deux hommes qui parlent sereinement et se posent des questions sur le professionnalisme de la police [video]. Jusque-là, il n’y a rien de spécial. Dans toute démocratie, les citoyens ont un droit de regard sur le travail de la police. En Algérie, je peux questionner le travail de la police dans un cas spécifique, ça ne fera pas de moi un non algérien. Au contraire, cette vigilance est un acte citoyen.

Maintenant, un peu plus loin, ils disent une chose époustouflante : le problème ce sont les « jeunes » qui deviennent incontrôlables.

Et là, si on lit entre les lignes, ça veut dire la chose suivante : le pouvoir réel à Trappes est entre les mains des voyous. Ils voient l’Etat français comme un concurrent et un intrus sur ce territoire qu’ils lui ont arraché. Les membres de la population civile cherchent à faire les médiateurs entre ces deux pouvoirs pour éviter la guerre. Hélas, la guerre a éclaté à Trappes. Les habitants regardent impuissants ces hordes de « jeunes » bruler les abris bus et autres infrastructures. Ce qu’ils voient, c’est là mafia en opération pour leur refuser le droit de vivre en France en les excluant par la violence de la Républiques.

 

Le Rôle des Politiques

L’Establishment politique joue un jeu cynique et dangereux. Alors que la France a perdu ses frontières extérieures, ils sont contents que les diverses mafias créent des frontières intérieures. Ça permet de maintenir l’arabo-musulman, l’Africain et assimilé dans des zones franches où il aura l’impression d’être en France, mais il ne l’est pas.

Parce que pour les politiques, oui il fait importer du corvéable d’Afrique pour arranger les copains « capitalistes » qui financent les campagnes électorales, mais il n’est pas question de le laisser lui, ou sa descendance, évoluer et sortir la tête hors de l’eau. Les mêmes conditions de vie qu’il avait en Afrique doivent être reproduites en France. Les voyous dans les cités sont un partenaire de choix pour réaliser cette objectif. Pendant qu’ils auront l’impression de « niquer la France », c’est eux-mêmes ainsi que leurs frères et sœurs qu’ils seront en train de niquer au profit d’un système qui les considère tous comme des sous-humains.

 

La suite ?

Ce qui se passe en France n’est pas une nouveauté historique. La fragmentation d’un pays en enclaves hostiles les unes aux autres s’appelle balkanisation. Régulièrement, les voyous et les islamistes lancent des épisodes de violence afin d’intimider les autorités et signifier leur souveraineté sur les territoires qu’ils occupent.

L’islamisme apporte une dimension de violence sans précèdent. Des jeunes au cerveau lavé partent tuer du civil en Syrie et d’autres fronts pour le compte des forces atlantistes. Ils y apprennent les rudiments du terrorisme, le maniement des armes et la commission d’atrocités sans limites. Ils reviennent déshumanisés et encore plus radicaux.

En Algérie, la violence islamiste a commencé quand les «afghans » sont revenus. C’est-à-dire les islamistes partis d’Algérie pour combattre l’URSS en Afghanistan pour le compte… des Etats-Unis. Ils ne peuvent pas ranger leurs armes et ont une profonde addiction au sang humain.

Ça risque de mal se terminer cette histoire.

 

 

 

 

 

Posted in GUERRES | Tagged , , , | 9 Comments

De l’Esclavage Global et du Carbo-Dollar

En 1944, les Américains montent la plus grosse arnaque de l’Histoire humaine. Les victimes en sont des peuples entiers. Plus de 44 pays à bout de souffle après une guerre dévastatrice signent les accords de Bretton Woods. Ces nations donnent leurs réserves d’or aux USA en échange de billets de dollars en papier. Le gouvernement US s’engage à échanger les dollars contre de l’or sur simple demande et à tout moment.

Commence alors une période très particulière où un déséquilibre de forces existe entre les Etats-Unis et le reste du monde. Alors que l’humanité toute entière doit fournir du travail ou de la production pour obtenir des dollars, les américains, eux, se contentent d’imprimer les quantités dont ils ont besoin. Cette production de fausse-vraie monnaie leur permet de vivre au-dessus de leurs moyens et financer des guerres absurdes qu’ils mènent aux quatre coins du monde.

Vers la fin des années soixante, le jeu des USA commence à se voir au grand jour. La quantité de dollars circulants est immense et sans commune mesure avec les stocks d’or qui les garantissent. La Suisse et la France sont parmi les premiers pays à demander la conversion en or des dollars qu’ils détiennent.

Les US n’ont ni la possibilité, ni l’envie de convertir des billets de papiers en or. En 1971, Nixon passe aj la télé pour informer le monde que la conversion ne sera pas possible. Les USA gardent l’or et le reste du monde le papier.

A ce moment, tout le système monétaire US aurait pu s’écrouler avec les dollars allant vers leur valeur intrinsèque, c’est-à-dire zéro. A ce moment, les américains sont sauvés par le roi Faysal d’Arabie Saoudite qui annonce qu’il ne vendra son pétrole qu’en dollars. Comme le pétrole est une commodité indispensable et vendue en grands volumes, elle va servir naturellement de collatéral pour le dollar. Le dollar ne dérive plus sa valeur de l’or jaune, mais de l’or noir grâce aux Saoudiens. Tous les pays qui ont besoin d’acheter ou de vendre du pétrole sont obligés d’avoir des réserves de dollars. Les Américains soufflent et peuvent faire tourner la planche à billets encore plus rapidement.

Les présidents US sont toujours à genoux devant les dignitaires saoudiens. En même temps, tous les prétextes sont bons pour lancer des guerres afin de contrôler les puis de pétrole. Ce contrôle est surtout pour s’assurer de mettre en place un régime qui vende le pétrole uniquement en dollar. Cette fuite en avant est la seule façon d’amortir la chute de leur monnaie. Encore, une fois, ils sont favorisés parce qu’ils achètent au pays envahi son pétrole en dollars qu’ils impriment à la rotative alors que le reste du monde doit donner quelques chose aux USA pour obtenir des dollars.

Ce système devient de plus en plus difficile à maintenir. Lorsque le président Libyen a voulu introduire le Dinar en or et le Dirham en argent, les américains ont vite fait débarquer des terroristes de toute la région pour tuer El Kadhafi et surtout mettre un terme à son projet. Si la Lybie avait lancé ce projet, il aurait suffi que quelques pays suivent pour que le dollar voit sa valeur tomber vers zéro.

C’est à l’ère Clinton et Al Gore que l’establishment US arrive avec une idée folle : et si les USA faisaient payer, en dollars, non pas le pétrole, mais le droit de l’utiliser. C’est le vice-président de l’époque, Al Gore, qui fera fortune en vendant l’idée que l’usage des hydrocarbures est dangereux pour l’humanité parce qu’il cause du « réchauffement climatique ». La propagande commence par les enfants et fait son chemin. Très rapidement, les politiques de tous les pays soumis à l’influence US prennent fait et cause pour ce phénomène. Comme le réchauffement se vend mal, on lui change de nom et la propagande parle de « changement climatique ». Le « carbone » devient l’ennemi et jusqu’en France des sites de news informent le citoyen de sa production mensuelle de « carbone ». La combustion d’un hydrocarbure ne produit pas de carbone, mais on s’en fiche. On n’est pas à une approximation près.

Soudain, on les USA introduisent le concept de payer pour « compenser ses émissions de carbone ». Et des bourses naissent où les « certificats carbone » sont échangés.

Dans les années à venir, sur un horizon de 10 ans maximum, utiliser du pétrole sans passer à la caisse et payer pour le « carbone », sera considéré comme du terrorisme ; un crime contre l’humanité.

A ce moment-là, arrivera une époque où le pétrole, quelle que soit la monnaie où il est commercialisé, ne vaudra plus rien si le client n’achète pas aussi des certificats carbone aux USA et en dollar ! C’est comme si les Américains disaient : « commercez le pétrole dans la monnaie que vous voulez, mais le droit de l’utiliser se paye chez-nous et en dollars ».

Encore une fois, les USA seront avantagés. Ils pourront utiliser les quantités qu’ils veulent de pétrole et imprimer la quantité de dollars nécessaires pour payer pour le « carbone ». Les autres pays du monde seront condamnés à faire des réserves de dollar qui dérivera sa valeur que par le fait qu’il est nécessaire pour que l’usage du pétrole soit licite. Un baril de pétrole sans « certificats carbone » n’aura strictement aucune valeur et pourra même attirer des ennuis très graves avec la justice.

Les factures énergétiques des ménages exploseront. Parce que le fuel pour se chauffer ou pour faire avancer la voiture seront à payer deux fois : une fois aux pays producteurs et une fois aux USA pour le droit d’usage exprimé en « carbone ».

L’ère pétrodollar a causé des millions de morts et de déplacés par des guerres illégales afin de protéger le statut du billet vert. L’ère qui arrive, que j’appelle carbo-dollar, verra des millions de gens, dans les pays riches et pauvres, mis en esclavage énergétique qui taxera de plus en plus lourdement la moindre activité de leur vie.

Posted in MAGOUILLES | Tagged | 3 Comments

Comment je Suis Devenu POUR la Peine de Mort

Durant très longtemps dans ma vie, j’ai été contre la peine de mort. Cette position me semblait juste, logique et évidente. Je ne pouvais pas comprendre comment l’Etat s’arroge le droit de tuer une personne au nom de la Société. Qui est pour la peine mort ? Défendre une peine aussi horrible me semblait moralement injustifiable.

Je ne vous le cache pas, aujourd’hui j’ai changé de camp. Je vous livre les raisons dans cet article.

 

L’Amour du Criminel

J’ai découvert que les défenseurs les plus influents du droit de la vie pour les criminels ne sont pas mus par des considérations morales ou humanitaires. Leur vraie motivation est qu’ils ont de la fascination, de l’admiration et une infinie complaisance envers les criminels. En un mot, ils les aiment.

Pour eux, l’abolition de la peine de mort n’était qu’un jalon pour un projet qui a d’autres volets. Une fois que la vie du criminel est sauvée, il leur faut obtenir sa libération et son retour rapide dans la société. La seconde barrière qui a été abolie est la perpétuité. Puis, toujours sous l’impulsion des mêmes courants criminophiles, un nombre importants d’aménagements sont introduits afin de réduire les peines fermes effectivement réalisées.

Ainsi, leur ami est condamné à 20 ans de prison devant un jury public se retrouve discrètement dans nos rues au bout de 7 ans. S’ils pouvaient, ils ne le condamneraient même pas. D’ailleurs, partout où ça a été possible, ils se sont arrangés pour que les criminels de carrière ne fassent pas un seul jour de prison. Pour les crimes de sang, ils ont obtenu que la peine soit la plus légère possible.

En étant contre la peine de mort, je me suis retrouvé à jouer le rôle d’idiot utile d’un système qui aime les monstres autant qu’il méprise les victimes.

 

La Peine de Mort pour les Innocents

Beaucoup de gens disent : je suis contre la peine de mort parce que je ne veux pas qu’on tue des innocents. Oh, s’ils pouvaient juste mesurer l’infâme contradiction de leurs propos. Du moment qu’on épargne la vie des pires monstres de notre société, on peut compter sur leurs amis et leurs admirateurs pour les remettre à la rue au plus vite. La pulsion de mort qui les a poussés à tuer la première fois, les poussera à tuer encore.

Rien qu’en France, combien de victimes innocentes sont assassinées par des récidivistes libérés après avoir déjà tué ? Dans ce cas, la peine de mort n’a été que déplacée. La vie épargnée du tueur coute leurs vies à des innocents. Encore une fois, les criminophiles méprisent les victimes et trouvent totalement normal qu’elles aient à payer de leurs vies pour satisfaire les horribles fantaisies des monstres prédateurs. Pour eux, la joueuse violée, torturée puis égorgée n’est qu’un sous-produit logique mais acceptable.

 

La Peine de Mort est Cruelle

Avec les techniques d’aujourd’hui, la peine de mort n’est pas plus douloureuse qu’une anesthésie générale. Ceci est à comparer avec la mort aux détails insoutenables de victimes passées et potentielles. La majorité des monstres condamnés à mort ont tué leurs victimes d’une manière devant laquelle une mort lente par cancer terminal peut ressembler à des vacances dans un paradis tropical. C’est la victime qui subit la cruauté, pas le monstre.

Pour reprendre les propos d’un sheriff américain : pour des crimes particulièrement cruels, nous avons une peine particulièrement cruelle.

Il bien en deca de la réalité.

 

Je Préfère une Vraie Perpétuité à la Peine de Mort

Encore une fois, ce choix n’existe pas et le débat n’a jamais été posé dans ce sens. Les deux choix possibles sont :

1 – On épargne les monstres et leurs amis vont s’employer à les sortir au plus vite pour qu’ils tuent des innocents.

2 – On tue  les monstres quitte à frustrer leurs défenseurs mais on sauve des vies humaines en retour

 

La Peine de Mort n’Empêche pas le Crime

Il y a une catégorie de criminels mus par un instinct de mort si fort qu’aucune peine au monde ne pourra les dissuader d’aller enlever un enfant et le tuer. La peine de mort ne ramènera pas l’enfant la vie, mais elle permet de punir son assassin et s’assurer que jamais il ne touchera à d’autres. Le taux de récidive avec la peine de mort est exactement de zéro. C’est-à-dire qu’on a sacrifié des criminels qui auraient pu, ou pas récidiver, en échange de la certitude absolue de sauver des victimes. Le choix n’est pas difficile à faire pourtant.

Si on pense à des criminels si déterminés que la perspective de la peine de mort ne les dissuade pas, pensez-vous que quelques années en prison vont les calmer ?

 

Je Suis Contre l’Idée de Tuer

Malheureusement, quand il est question de peine de mort, il y a déjà eu mort. Et cette mort-là, souvent particulièrement horrible, a été causée par le criminel au détriment de la société. Une personne disparait puis sa famille, ses amis, la police la cherchent. Après une interminable angoisse, on retrouve son corps mutilé. C’est le moment zéro de la question de la peine de mort, pas avant.  C’est le criminel qui a apporté la mort, pas nous.

 

Conclusion

Nous sommes obligés de constater que les monstres criminels sont pour la peine de la mort. Eux-mêmes n’hésitent pas à tuer et briser des vies. Une fois que la police leur passe les menottes, ils deviennent soudainement contre la peine de mort… Ceci dure jusqu’à la prochaine fois qu’un juge complaisant les remet en liberté.

Certains récidivent, d’autres pas ; il y a un risque. Le risque est une vie innocente arrachée. Ça pourrait être la vôtre, celle de votre enfant ou de toute personne qui vous est chère ; ou peut-être même la vie d’un parfait inconnu qui tient à sa vie comme vous tenez à la vôtre. Personnellement, je ne prends pas de risques avec ces choses-là. S’il a tué, même s’il promet qu’il ne le refera plus, je suis pour qu’on l’exécute afin que la page de ses nocences soit définitivement fermée.

Posted in BILLETS | Tagged , , , | 28 Comments

MUSIQUE: Nirvana – L’homme qui a vendu le monde

Posted in DIVERS | Tagged | Leave a comment

La Police Greque Frappe un Suspect et Edite la Blessure avec Photoshop

Les flics grecs sont très mauvais en photoshop. Des jeunes âgés de 20 à 24 ans ont tenté de braquer deux banques dans le nord du pays. Mais attention, en Grèce, comme ailleurs, les banques ont le droit de voler tout un peuple mais il ne faut pas tenter de les voler.

Les suspects ont subi des violences que la police a tenté de déguiser en éditant grossièrement les photos.

[source]

Posted in DIVERS | Tagged , | 5 Comments

Chiffre du Jour : USA – 4 Animaux Domestiques pour 1 Enfant !

Le chiffre est annoncé par le Weekly Standard [source] qui se base sur un livre de Jonathan Last [amazon] qui prédit un désastre démographique.

En 1994, les Américains ont dépensé 1.7 milliards de dollars pour des animaux domestiques. En 2008, la facture s’élevait à 4.3 milliards de dollars. En 2010, malgré la crise, la dépense est de 4.8 milliards. Les chiffres suggèrent que les Américains traitent leurs animaux comme des membres de la famille à part entière. En 2006, la facture médicale annuelle pour les chiens était de l’ordre de 672 dollars par bête.

Dans ce pays où le lobby pro-animal est très puissant, la loi permet déjà de laisser un héritage à des animaux qui comptent comme des descendants à part entière. De plus, ce lobby pousse à une loi qui offrirait des avantages fiscaux rendant un chien bien plus intéressant qu’un enfant. Les propriétaires d’animaux pourraient ainsi déduire jusqu’à 3500 dollars d’impôts par an.

Dans la middle class US, l’animal remplace progressivement l’enfant.

Le livre sort aujourd’hui. J’ai pu voir un aperçu. Il commence par une citation intéressante du Premier Ministre Hongrois : « Si vous n’êtes pas capable de vous maintenir biologiquement, comment allez-vous vous maintenir économiquement, politiquement et militairement ? C’est impossible. La réponse qui consiste à laisser venir des gens d’autres pays serait une solution sur le plan économique mais ce n’est pas la solution pour votre vrai problème : que vous êtes incapable de maintenir votre propre civilisation »

 

Posted in ACTU | Tagged , , , | 2 Comments

Le Commentaire du Jour: Chasser les Francais de France

Origine: Youtube

Posted in Commentaires | Tagged , , | 24 Comments

Un Imam : Il Faut Voiler les Bébés Filles pour leur Eviter les Abus Sexuels

C’est la news la plus sordide l’année. Tellement sordide que j’ai hésité une petite heure avant de la publier. Il s’agit de bébés, de religion et de pédophilie.

Donc un Imam saoudien, Abdallah Daoud [source], a déclaré à la télévision islamique Al-Majd TV qu’il faut mettre un voile aux bébés filles pour leur éviter les agressions sexuelles. Citant – sans les nommer – des sources médicales et policières il a affirmé l’existence de nombre de ces agressions.

Il semblerait que cette intervention ait déclenchée un tôlé même en Arabie Saoudite où ces propos font polémique.

Pour ce genre de dégénérés, une gamine devra être accueillie par une burka dès sa naissance et rester dedans jusqu’à la tombe. Autrement, tout viol ou agression sexuelle contre elle seront justifiés à tout moment de sa vie.

Posted in ACTU | Tagged | 10 Comments

UK: Du Hallal au Porc

En Angleterre, il ne se faut plus se fier à la viande que vous manger. Un scandale alimentaire a commencé ces dernières semaines par des lots de viande dite « de bœuf » mais qui contenait jusqu’à 30% de cheval. La tromperie durait depuis des années et nous en avons tous mangé. Quand la chose arriva en grands titres sur les journaux, les supermarchés ont vite retiré les marques incriminées.

Maintenant, c’est autour de la BBC de révéler que des tests ADN ont démontré la présence de porc dans de la viande vendue sous le label hallal. Ca m’étonne ? Pas du tout.

Dans mon pays, nous tenons à deux choses plus que tout : la religion et la corruption. La religion se vit collectivement et chacun doit se contorsionner pour montrer aux autres comment lui, il craint Allah encore plus. Pour le reste, dès que les autres ont le dos tourné, on les entube à qui mieux mieux. C’est un vrai festival de faux-culs. Faux-culs, mais faux culs riches.

Le vendredi, à l’heure de la prière, il n’y a plus personne dans la rue. Tout le monde est prosterné devant le Créateur. C’est à croire que la corruption généralisée est le fait de Martiens qui ont atterri parmi nous. Nous, on craint Dieu, non ? On ne peut pas faire ça. Faux-culs !

Je disais donc, dans mon pays la presse révèle régulièrement des scandales montrant comment certains n’hésitent pas à empoisonner les musulmans pour se faire un peu de cash. Au hasard de ma mémoire, on trouve des pastèques arrosées avec les eaux usées [source], d’autres arrosées avec de l’eau et du mazout pour paraitre plus rouges [source], des médicaments volés de l’hôpital et revendus dans la rue par des infirmier, des tomates concentrées empoisonnées vendues sous de fausses étiquettes avec la complicité de fonctionnaires de l’Etat [source], Faux médicaments [source]…  On a aussi des bouchers qui volent des ânes et les tuent clandestinement pour les vendre en tant que viande… de bœuf [source, source, source]

Question : l’âne a-t-il été tué rituellement ? Est-il hallal ? Plus hallal que le porc ou moins ?

Il n’y a pas de religion que des gens qui veulent s’enrichir et vite. Ils feraient manger du cadavre humain à d’autres si ça pouvait leur permettre de se faire plus d’argent encore pour acheter des produits de consommation et se sentir exister.

C’est pour cette raison que je ne mange pas hallal. Je n’ai pas envie de manger de la saloperie produite par des réseaux de voyous en pensant aller au paradis. Ils sont capables de TOUT du moment que ça leur rapporte de l’argent. Puis, le temps d’une prière et ils ressortent innocents comme une jeune vierge.

Posted in MAGOUILLES | Tagged | 1 Comment

Nouvelle Definition de l’Esclavagisme

Definition choquante de l’esclavagisme

Posted in BILLETS | Tagged , , , | 7 Comments