Operation Tea For Two
Operation



GUERRES

July 31, 2013

France: Une Terre, Deux Peuples

More articles by »
Written by: admin
Tags: , , ,

Alors que le concept de Nation est quasi-criminalisé en France, les gens se replient sur d’autres éléments identitaires. L’ethnie ou la religion reviennent en force et rassemblent plus que des concepts vides de sens comme « République ».

Durant ces dernières décennies, l’Europe centrale et de l’ouest a connu une immigration sans précèdent dans son Histoire. Selon les documents officiels de l’ONU, la France a été désignée par l’administration supra-étatique comme zone de promotion de l’immigration de remplacement. Les documents sont en accès libre  sur le site internet de la Division de la Population (lien). Il faut savoir que la majorité des décideurs de cette Division sont Américains. Même s’ils le voulaient, ils ne comprendraient pas qu’un pays comme la France a une Histoire et des racines plus profondes que celles des USA. Pas tous les pays du monde ne peuvent se construire avec vagues de migrants pauvres et corvéables.

Fait incontestable, la plus grande partie de cette immigration planifiée est venue d’Afrique. Elle permet d’obtenir une démographie élevée remplissant les objectifs numériques de la Division de la Population. En même temps, la distance culturelle et le nombre d’arrivants, rend impossible toute forme d’intégration. La France n’a aucune raison de réussir sur son sol, ce qu’elle n’a pas pu faire pendant des siècles où elle était la puissance colonisatrice.

Ouvrant un dictionnaire (Larousse en ligne), je découvre que « peuple » est un nom masculin désignant un ensemble d’êtres humains formant une communauté de gens unis par leur origine, leur mode de vie, leur langue ou leur culture [source]. Je confirme avec le dictionnaire Trésor du Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales (fondé par le CNRS) qui va encore plus loin : « … présentant une homogénéité relative de civilisation et sont liés par un certain nombre de coutumes et d’institutions communes » [source].

Regardant la structure de la France d’aujourd’hui, il est facile d’identifier deux peuples. Il est difficile d’en tracer les frontières de manière définitive, mais on peut approcher la chose en regardant les éléments qui constituent la civilisation, la structure et autres références identitaires :

 

Territoire :

Il y a officiellement 750 zones hors République où le pouvoir de Paris a dû admettre son échec et reconnaitre l’évincement de ses institutions. Les vrais chiffres doivent être plus élevés encore. Les anciens Français (dit « de souche ») ont été chassés de ces régions et de fait, n’ont pas le droit d’y habiter.

 

Institutions :

De son propre aveu, l’Etat français a perdu ces zones où ses agents ont du mal à affirmer leur présence. Quand la police se résigne à arrêter un dealer de drogue, les flics agissent comme des soldats derrière les lignes ennemies. Ils arrivent en unités très mobiles, frappent par surprise et chrono en main. La mission est remplie au plus vite ou abandonnée avant que la population n’apprenne l’intrusion. La personne arrêtée est exfiltrée et tout le monde se replie. Tout ce qui porte un uniforme, donc représentant l’Etat, y  compris les pompiers, n’ont pas le droit d’aller dans ces zones.

 

Langue :

Il y a des endroits en France où on peut parler un dialecte du Maghreb ou d’Afrique pendant plusieurs jours sans avoir besoin de parler Français. J’ai tenté l’expérience dans le XIXème arrondissement de Paris ou parler Français est aussi impopulaire que de parler Russe en Hongrie. Oui, cette langue est comprise, voir pratiquée, mais ce n’est pas la langue de référence et un nouvel arrivant n’a pas besoin de l’apprendre.

 

Religion :

La réislamisation des pays du Maghreb a – par ricochet – provoqué des phénomènes plus profonds sur des populations n’ayant aucune attache culturelle avec la France. Les monarchies du Golfe font la promotion d’un Islam radical, totalitaire et intransigeant qui participe à créer des fossés infranchissables entre ceux qui le suivent et ceux qui le refusent. Cet Islam est capable de séparer les membres de la même famille, il a encore moins de soucis à éclater un pays en communautés inconciliables. Il apporte également une violence sans limites – allant jusqu’au terrorisme pur et simple – ne demandant qu’à s’exprimer à la moindre occasion. Dans sa forme douce, il permet de créer des revendications qui sont autant de frontières à l’intérieur du même pays. Tous les Algériens, aux allergies et gouts personnels près, se reconnaissent dans la même nourriture. Qu’en est-il des Français ? Est-on encore un seul peuple quand on ne peut même pas s’assoir à la même table sans un protocole compliqué ?

 

Ethnie :

Dans ces zones abandonnées, des enfants naissent de parents nés en France, mais se perçoivent comme des étrangers, des « rebeus », des « renois », des « africains » ou tout autre qualificatif dont le but est de créer une distinction entre eux et les plus anciens Français vus comme des « blancs ». Ceci aurait été anecdotique entre des Ecossais et des Anglais, mais pour des gens imprégnés d’Afrique, il faut peser le poids de ces mots à sa juste valeur.

En Afrique, toute différence ethnique réelle ou perçue finit par des massacres jusqu’à ce que la faction dominante épure son territoire de toute ethnie intrusive. On retrouve ce phénomène en France où la violence – et la différence importante des modes vie – sépare les anciens et les nouveaux citoyens selon des lignes ethniques très nettes.

 

Les Chiens de Garde :

Cette écart en croissance exponentielle aujourd’hui, aurait pu se ralentir, voir s’enrayer, s’il n’y avait pas les chiens de garde. Ce groupe a été longtemps constitué par des criminels de carrière qui font tourner une économie basée sur le trafic et le recel, ainsi que des « racailles » psychopathes et haineux capables de tuer un humain à mains nues sans raison et sans sentiment. Aujourd’hui, à ces deux groupes sont venus s’ajouter les islamistes qui sont porteurs d’un discours et d’une idéologie claire de sédition.

Ces gardiens entourent la communauté issue de l’immigration et par la conviction, l’intimidation ou la violence, s’arrange à maintenir des frontières étanches autour d’elle.

Quand une famille française dite « de souche » de tradition chrétienne va habiter dans une cité, qui met le feu à son véhicule ? Quand un taxi ou un livreur arrive dans une cité sans droit qui l’agresse pour qu’il ne revienne plus ?

Le fait est que ces chiens de garde sont protégés par le système qui leur garantit l’impunité totale. Ils peuvent donc creuser le fossé sachant que le temps joue pour eux.

 

Exemple de Trappes :

Après les troubles de Trappes, j’ai cherché des vidéos témoignages d’habitants. Dans l’une d’elles, il y a deux hommes qui parlent sereinement et se posent des questions sur le professionnalisme de la police [video]. Jusque-là, il n’y a rien de spécial. Dans toute démocratie, les citoyens ont un droit de regard sur le travail de la police. En Algérie, je peux questionner le travail de la police dans un cas spécifique, ça ne fera pas de moi un non algérien. Au contraire, cette vigilance est un acte citoyen.

Maintenant, un peu plus loin, ils disent une chose époustouflante : le problème ce sont les « jeunes » qui deviennent incontrôlables.

Et là, si on lit entre les lignes, ça veut dire la chose suivante : le pouvoir réel à Trappes est entre les mains des voyous. Ils voient l’Etat français comme un concurrent et un intrus sur ce territoire qu’ils lui ont arraché. Les membres de la population civile cherchent à faire les médiateurs entre ces deux pouvoirs pour éviter la guerre. Hélas, la guerre a éclaté à Trappes. Les habitants regardent impuissants ces hordes de « jeunes » bruler les abris bus et autres infrastructures. Ce qu’ils voient, c’est là mafia en opération pour leur refuser le droit de vivre en France en les excluant par la violence de la Républiques.

 

Le Rôle des Politiques

L’Establishment politique joue un jeu cynique et dangereux. Alors que la France a perdu ses frontières extérieures, ils sont contents que les diverses mafias créent des frontières intérieures. Ça permet de maintenir l’arabo-musulman, l’Africain et assimilé dans des zones franches où il aura l’impression d’être en France, mais il ne l’est pas.

Parce que pour les politiques, oui il fait importer du corvéable d’Afrique pour arranger les copains « capitalistes » qui financent les campagnes électorales, mais il n’est pas question de le laisser lui, ou sa descendance, évoluer et sortir la tête hors de l’eau. Les mêmes conditions de vie qu’il avait en Afrique doivent être reproduites en France. Les voyous dans les cités sont un partenaire de choix pour réaliser cette objectif. Pendant qu’ils auront l’impression de « niquer la France », c’est eux-mêmes ainsi que leurs frères et sœurs qu’ils seront en train de niquer au profit d’un système qui les considère tous comme des sous-humains.

 

La suite ?

Ce qui se passe en France n’est pas une nouveauté historique. La fragmentation d’un pays en enclaves hostiles les unes aux autres s’appelle balkanisation. Régulièrement, les voyous et les islamistes lancent des épisodes de violence afin d’intimider les autorités et signifier leur souveraineté sur les territoires qu’ils occupent.

L’islamisme apporte une dimension de violence sans précèdent. Des jeunes au cerveau lavé partent tuer du civil en Syrie et d’autres fronts pour le compte des forces atlantistes. Ils y apprennent les rudiments du terrorisme, le maniement des armes et la commission d’atrocités sans limites. Ils reviennent déshumanisés et encore plus radicaux.

En Algérie, la violence islamiste a commencé quand les «afghans » sont revenus. C’est-à-dire les islamistes partis d’Algérie pour combattre l’URSS en Afghanistan pour le compte… des Etats-Unis. Ils ne peuvent pas ranger leurs armes et ont une profonde addiction au sang humain.

Ça risque de mal se terminer cette histoire.

 

 

 

 

 






 
 

 

Le Français abattu semait la terreur à Bali

Dans les semaines avant la fusillade mortelle, les habitants de la région de Badung au sud de Bali exprimaient leur inquiétude sur les réseaux sociaux. Les journaux locaux avaient publié des articles au sujet de ce Françai...
by admin
0

 
 

92% des Saoudiens estiment que Daesh est en conformité avec les valeurs de l’islam

Dubai – “Raai al Yaoum” – Un sondage réalisé sur les réseaux sociaux a montré que 92% des Saoudiens estiment que l’organisation Daesh / ISIS “est en conformité avec les valeurs de lR...
by admin
0

 
 

Un migrant massacre un couple en Italie

Un crime sordide a eu lieu dans la ville de près Catania en Sicile. Un demandeur d’asile de 18 ans, Mamadou Kamara, a égorgé un homme de 68 ans et  de violé sa femme de 70 ans [source]. Cette dernière a trouvé la mort ...
by admin
7

 

 

Pour ne pas passer pour un raciste, un policier se laisse massacrer

Un officier de police de Birmingham, Alabama, a préféré se laisser désarmer et passer à tabac par un suspect que de se defender et passer pour un raciste. D’après CNN, l’officier avait arrêté un véhicule avec deux ...
by admin
3

 
 

Allemagne: jupes interdites pour cause de réfugiés

La logique migratoire en Europe, veut que la société d’accueil change immédiatement pour s’accommoder aux valeurs des nouveaux arrivants. Voici une petite venant d’Allemagne où des réfugiés syriens musulmans débarq...
by admin
42

 

 

GPA: Le Sort des Bébés Invendus

Ou les Horreurs de la GPA Commerciale La marchandisation des enfants donne des situations dramatiques. Elles sont assez prévisibles si on compare avec des situations parallèles dans le domaine du commerce habituel. Imaginez q...
by admin
2

 
 

Danemark : 90% des demandes d’asile sont approuvées

Le chiffre du jour nous vient du Danemark où cette année 90% des demandes d’asile ont été approuvées. A moins de le faire exprès, il est pratiquement impossible de se faire refuser l’asile dans ce pays. En 2004, alors...
by admin
0

 

 

Asile: l’Australie négocie avec l’Iran pour qu’il reprenne ses ressortissants

Les autorités australiennes, sous la houlette de la ministre des affaires étrangères – Julie Bishop (en voile) – viennent de rencontrer une délégation officielle venue d’Iran. La négociation porte sur l’immigratio...
by admin
1

 



9 Comments


  1. EnableVisible

    Bonjour Aldo,

    Je vous lis toujours avec intérêt, et pour une fois, je pense pouvoir apporter une petite précision à votre brillante (si, si, j’insiste) analyse :

    Il se trouve que, sur un sujet tout autre que la politique ou la religion, je suis en correspondance avec un “jeune” de Trappes. Il est musulman pratiquant, mais absolument pas radical ou intolérant, ni le moins du monde revendicatif, il a fait des études supérieures (il est me semble-t-il ingénieur). Bref, il fait partie de la population issue de l’immigration pour laquelle l’intégration a parfaitement fonctionné, et qui, il y a quelques années encore, aurait quitté sa cité de Trappes.
    Lui, pourtant, a choisi de continuer à y vivre, et il m’avait annoncé plusieurs heures à l’avance que ça allait exploser à Trappes. Et, et c’est le sujet de mon commentaire, lui qui est intelligent, modéré, intégré, etc., est totalement incapable de faire la part des choses, et entre complètement dans le discours communautariste qui rejette la totalité de la faute sur la police, “qui avait provoqué en contrôlant une femme voilée, et en insistant quand elle, son mari et des passants ont tenté de s’y opposer par la force” (la citation est approximative, mais le fond y est vraiment).

    Je trouve cela particulièrement inquiétant, parce que cela veut dire que ceux qui ont provoqué (et continuent aujourd’hui à provoquer) ce fossé que l’on voit en France semblent avoir gagné, et ça ne nous promet pas un avenir tout rose. Que les monarchies du Golfe promeuvent, dans une stratégie de conquète, l’islam radical dans nos banlieues, c’est navrant. Mais que cela soit fait avec la bénédiction de nos gouvernants, ça laisse peu d’espoir. On ne dira jamais assez à quel point le discours anti France des socialistes dans les années 80 (“vous êtes patriote ? Sale raciste !”) aura été criminel.

    Bonne journée.


    • admin

      Bonjour, Merci de ce temoignage. Ce que vous me dites-la signifie que le ver est dans le fruit. Ces manipulations ont ete laissees depuis si longtemps qu’aujourd’hui la frontiere existe reellement. Ca va etre difficile de rectifier les choses.

      Bonne journee a vous aussi.


  2. Tribuliste

    Et tout ceci se vérifie dans l’entreprise, premier lieu d’intégration et de valorisation des compétences…même sociales. L’embauche est orientée vers les populations issues de l’immigration, bien. Seulement ces personnes ne parlent pas un mot de français et personne (à part l’encadrement qui en perd son latin) n’impose un minimum de compréhension.
    On assiste ainsi à la création d’équipes de production qui n’entravent rien à la sécurité, à la qualité et autres aspects de la bienséance. Parfois un interprête sort du lot, et là c’est catastrophique parce que les infos passent comme ça l’arrange 😛
    Même les bons éléments se laissent aller vers la facilité du groupe, du coup l’entreprise péréclite doucement.

    Tout ceci se transpose aisemment à la société dans son ensemble, on cherche à tirer les salaires et avantages vers le bas et on se retrouve en déficit de savoir faire, d’image.

    Le lien social nait à l’école (déjà là on a un soucis), se développe au travail (vous dites?) et se solidifie dans le pluralisme du quotidien ( Gag).

    Tout ça pour dire que je ne travaille plus en France, pas seulement pour cette raison, mais à bien y réfléchir je crois être malhonnête en disant ça.

    Pour une société qui fonctionne, les gens doivent être mis en valeur, se sentir utiles et tout et tout. Problème : la corruption l’emporte sur la logique éco-sociale, donc tout fout le camp.


  3. Amicus

    Bonjour Aldo,

    Je suis depuis quelques années tes vidéos toujours très réussies et je découvre ta façon de voir les choses.

    Je dois t’avouer que tu m’as beaucoup aidé à ne pas généraliser. Toi et d’autres qui ont réussi une forme d’assimilation à la population européenne m’ont aidé à voir au-delà des catégories “arabes” et autres. Tu fais partie de la frange de l’immigration que j’admire. Je serais intéressé de te lire ou de t’entendre sur ton vécu des événements d’Algérie.

    Je comprends ton engagement et je partage ton sentiment d’indignation. Je suis révolté par ce que deviennent mes deux pays d’identité et de nationalité (Belgique et France).

    Je constate cependant qu’il y a ce que je considère comme un raccourci, non pas de ta part, mais de la part du commentaire de “Enablevisible” que je souhaiterais discuter.

    Pour moi, la notion d’intégration est une absurdité totale (par opposition à la notion d’assimilation).

    On ne peut pas dire de quelqu’un qu’il est “intégré” (en sous entendant assimilé) parce qu’il parle correctement la langue et a fait des études. La personne reste étrangère pour autant (pareil que pour moi si je vais faire des études aux Etats-Unis et malgré le fait que je maitrise parfaitement l’anglais, je ne suis pas américain pour autant).

    Il n’y a plus aujourd’hui de socle culturel et identitaire en France qui permette de s’assimiler. Les français eux-mêmes sont incapables aujourd’hui de dire ce qu’est l’identité française. Comment demander ou même s’attendre à ce qu’un immigré, a priori fort désavantagé par les multiples obstacles culturels, économiques et linguistiques, puisse y arriver (par l’opération du saint esprit?) ?
    Si la personne conserve pleinement l’intégrité de son identité culturelle originelle, elle ne peut jamais devenir un national. Cela devient une société multi-culturelle avec des identités concurrentes qui y coexistent jusqu’à ce que l’une parvienne à prendre le dessus sur les autres.

    Tu en penses quoi?

    Très bonne continuation!

    Cordialement,

    Amicus


  4. Triste nouvelle mais réalité bien crue:

    C’est bien le début de la guerre civile en Egypte:

    http://blogcopte.fr/2013/08/16/news-photos-et-videos-des-eglises-brulees-et-saccagees-par-les-pro-morsi-en-egypte/

    Après la Syrie c’est au tour de l’Egypte. Pour l’Europe cela ne saurait tardé. Disons dans 30 ans ?

    Au nom de tous les Nôtres !

    Sieg Heil !

    Alex Harris – CLEDM


  5. Line Vilatte

    je regarde vos vidéos et lis vos articles depuis des années, cela me console de l’indifférence criminelle de mes compatriotes. Ils ne veulent rien voir, rien entendre, rien savoir, ils sont anesthésiés.
    Quand la foudre leur tombera sur la tête, parce qu’elle tombera un jour, cela me parait inévitable. Ils ne comprendront pas. Ils réagiront avec violence alors qu’il aurait seulement fallu PREVOIR, se PROTEGER.
    Vous devriez revenir en France. Faire de la politique. Nous avons tellement besoin de gens lucides comme vous.


  6. david

    En Algérie ça a démarré quand les “Afghans” sont revenus …
    Parait que la France à un contingents de 1000 djiadiste en Syrie dont des convertis, évidement on peut pensée qu’ils sont remonté à bloc, car se nourrissent de foie humain.

    La DCRI aurait poussé des imans à précher le djihad pour la Syrie, mais bon la partie semble pliée la-bas. Quid du retour dans la “mère patrie” ? L’Algérie aurait gagné à ce que ses “Afghans” restent la-bas vivant ou mort.


  7. CHAGNON jean-Marie

    Bonjour,
    Comment vous envoyez des messages privés car je désirerais communiquer avec vous appréciant vos analyses pleines de lucidité venant d’une homme de votre génération, pour moi qui votre ainé de nombreuses annnées cela rechauffe le coeur.
    Merci de bien vouloir me répondre et salutations sincères pour votre courage et droiture
    Jean-Marie CHAGNON



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *