Operation Tea For Two
Operation



MAGOUILLES

March 3, 2012

Voyage sur la Lune : Quand Kennedy Bluffe

More articles by »
Written by: admin
Tags: , ,

 

Quand une personne, une entreprise ou un gouvernement promet qu’il va réaliser une prouesse technique historique, il faut qu’il ait déjà à son actif des succès en proportion. Un enfant qui apprend à lire et à écrire ne peut pas promettre qu’il va découvrir le traitement contre le SIDA. Si, il peut promettre, mais il ne sera pas crédible parce qu’il ne sait même pas de quoi il parle. Il ne connait pas la science de laquelle il parle et ne sait même pas si ce qu’il dit est réalisable ou pas.

Tout le monde connait le discours de Kennedy le 25 May 1961. C’était il y a plus de 50 ans. Un demi-siècle ! Que le temps passe vite ! Il promettait que son pays allait envoyer des hommes sur la lune et les ramener sains et saufs avant la fin de la décennie. Le projet est biblique ! Quelle était l’expérience spatiale des Etats-Unis en 1961 ? Est-ce que cette expérience permettait ne serait-ce que d’évaluer la faisabilité d’un tel projet ? La réponse à ces questions va vous surprendre.

Au 25 mai 1961, les Etats-Unis d’Amérique avaient à leur actif… 15 minutes et 28 secondes de vol dans l’espace. Attendez, on ne parle même pas d’orbite basse de la terre. C’était déjà trop loin. Ils avaient juste mis un gars dans un missile et l’avaient envoyé an 187 kilomètres de hauteur puis il est retombé sur terre sans même avoir été en orbite. La capsule Freedom est tombée dans l’océan à moins de 500 kilomètres de son point de lancement.

Le missile brulait de l’alcool dans l’oxygène liquide (LOX) et était coiffé d’une capsule remplaçant la charge militaire usuelle. Il a été allumé à 14:34 GMT et a été repéré dans l’eau un quart d’heure plus tard vers 14:49.

C’était le 5 mai 1961, juste 3 semaines avant le discours de Kennedy.

Le mois précédent, en avril 1961, les Soviétiques avaient lancé le premier homme dans l’espace, Yuri Gagarine. Son vol avait duré 1 heure 48 en réalisant une orbite complète autour de la terre à une distance comprise entre 169 et 327 kilomètres [source]. Le vol d’Alan Shepard [source] était une réponse partielle à cette prouesse communiste. Il faudra plusieurs mois encore aux Etats-Unis pour envoyer une capsule en orbite… mais elle n’était pas habitée.

L’URSS dépassait les USA sur la technologie spatiale et ils l’ont prouvé tout le temps durant les années soixante en réalisant toutes les premières possibles et imaginables. Voici une liste raccourcie et non exhaustive :

–          Le premier homme à passer plus d’une journée dans l’espace : Titov le 6 aout 1961

–          La première fois qu’on réalise 2 vols spatiaux simultanés : Vostok 3 et 4 en aout 61

–          Le premier vol spatial emportant plusieurs personnes : Voskhod 1, 12 octobre 1964

–          La première sortie dans l’espace : Leonov, Voskhod 2, le 18 mars 1965

–          La première rencontre spatiale entre deux véhicules non-habités : Cosmos 186 et Cosmos 188

–          Le premier échange d’équipage entre deux véhicules habités en orbite : Soyouz 4 et 5 le 16 janvier 1969

–          …

Les Américains étaient conscients de leur infériorité technologique. En même temps, le public et même l’Establishment politique vivaient dans une illusion de facilité rendant tout possible. On pensait qu’en 2000, les humains iraient au travail en petite soucoupe volante et auraient des robots qui feraient le ménage chez-eux. Le cinéma montrait des gens voyageant en toute facilité dans l’espace. Le premier film montrant un voyage sur la lune est apparu en 1950 et plein d’autres films donnaient une vision très romantique et simpliste du voyage interplanétaire.

Kennedy était désespéré devant les succès Soviétiques. La seule manière de bien paraitre aux yeux de sa population était de lui dire : « ignorez leurs premières agaçantes, nous visons plus loin. Nous allons sur la lune. » Sur le moment, il est comme le gamin qui veut soigner le SIDA. Il n’a pas la moindre idée de quoi il parle. La science de l’époque ne permet même pas de faire une étude de faisabilité. Par contre, comme tout politique qui se respecte, il utilise cette déclaration pour acheter du temps. Les américains peuvent dormir tranquilles. La NASA est incapable de réaliser les prouesses trop simples des Soviétiques, mais on l’excuse, elle prépare un voyage interplanétaire.

Durant tous les années soixante, la NASA va accumuler erreurs, échecs et accidents. Puis, soudainement, dans leurs téléviseurs noirs et blancs à tube cathodique, les Américains voient un écran de télévision filmé à son tour et montrant des gens qui semblent s’agiter sur la lune. Facture : plus de 130 milliards de dollars d’aujourd’hui !






 
 

 

Le Français abattu semait la terreur à Bali

Dans les semaines avant la fusillade mortelle, les habitants de la région de Badung au sud de Bali exprimaient leur inquiétude sur les réseaux sociaux. Les journaux locaux avaient publié des articles au sujet de ce Françai...
by admin
0

 
 

92% des Saoudiens estiment que Daesh est en conformité avec les valeurs de l’islam

Dubai – “Raai al Yaoum” – Un sondage réalisé sur les réseaux sociaux a montré que 92% des Saoudiens estiment que l’organisation Daesh / ISIS “est en conformité avec les valeurs de lR...
by admin
0

 
 

Un migrant massacre un couple en Italie

Un crime sordide a eu lieu dans la ville de près Catania en Sicile. Un demandeur d’asile de 18 ans, Mamadou Kamara, a égorgé un homme de 68 ans et  de violé sa femme de 70 ans [source]. Cette dernière a trouvé la mort ...
by admin
7

 

 

Pour ne pas passer pour un raciste, un policier se laisse massacrer

Un officier de police de Birmingham, Alabama, a préféré se laisser désarmer et passer à tabac par un suspect que de se defender et passer pour un raciste. D’après CNN, l’officier avait arrêté un véhicule avec deux ...
by admin
3

 
 

Allemagne: jupes interdites pour cause de réfugiés

La logique migratoire en Europe, veut que la société d’accueil change immédiatement pour s’accommoder aux valeurs des nouveaux arrivants. Voici une petite venant d’Allemagne où des réfugiés syriens musulmans débarq...
by admin
42

 

 

GPA: Le Sort des Bébés Invendus

Ou les Horreurs de la GPA Commerciale La marchandisation des enfants donne des situations dramatiques. Elles sont assez prévisibles si on compare avec des situations parallèles dans le domaine du commerce habituel. Imaginez q...
by admin
2

 
 

Asile: l’Australie négocie avec l’Iran pour qu’il reprenne ses ressortissants

Les autorités australiennes, sous la houlette de la ministre des affaires étrangères – Julie Bishop (en voile) – viennent de rencontrer une délégation officielle venue d’Iran. La négociation porte sur l’immigratio...
by admin
1

 

 

Un terroriste en burqa a été arrêté dans la banlieue de Londres

Un terroriste portant une burqa a été arrêté à Watford dans la banlieue de Londres. Des équipes de déminage ont été dépêchées sur place et ont fait exploser un sac suspect. Le centre de la ville a été évacué et ...
by admin
1

 



9 Comments


  1. guillaume le pauvre

    mais pourquoi !?!

    pour faire chier les russes ?

    pourquoi ?


  2. fizzarum

    Je te dirais que ce n’est pas les russes qui sont visés ici.
    Le coeur de cible sont le peuple américain pour qui on a construit un chapitre de leur roman national pour capter leurs esprits alors que les USA menaient difficilement leur guerre au vietnam au point de recourir à des mesures plus expéditives et meurtrières. A. Sterone a fait un article dessus d’ailleurs.


  3. Didman

    Tout ça n’est pas étonnant car à l’époque c’était le tout début des projets des satellites de communication, et il fallait gagner un marché mondial qui aurait pu rapporter très gros !!!
    Aussi les manipulations de la masse humaine sont très très nombreuses et sont donc faciles à mettre en place comme le désastre du 11 septembre créé par les illuminati.
    Enfin, bientôt on risque de comprendre beaucoup de choses gobées sans résistance par l’humanité dirigée .


  4. Henri

    Je suis l’auteur de ce blog depuis plus d’un an et je suis navré de voir de tels articles… Je retrouve le même aveuglement que chez les témoins de jéhovah qui sont venus sonner à ma porte et que j’ai tenté (naïvement) de raisonner.

    Plusieurs mises au point: la technologie soviétique n’a jamais dépassée celle des américains. Ils ont juste eu une petite longueur d’avance car c’est eux qui ont entamé la course à l’espace. Werner Von Braun et son équipe aurait très bien pût envoyer un satellite dans l’espace avant l’URSS mais la volonté politique (et les crédits) n’étaient pas là.

    “Durant tous les années soixante, la NASA va accumuler erreurs, échecs et accidents.”

    Mais les soviétiques aussi (notamment la mort de Vladimir Kamarov). Simplement, dictature oblige, ces échecs étaient masqués par la propagande alors que les Américains ne cachaient rien.

    Croire à la théorie du “complot lunaire” est totalement absurde. D’un côté les complotistes s’acharnent sur des détails mais refusent de voir les milliers de témoins (ingénieurs, ouvriers, …) , les pierres lunaires ramenées et analysées dans des labo du monde entier (et semblables à celles ramenées par les sondes soviétiques), les échange radios entre les astronautes et Houston (qui n’importe quel radioamateur pouvait capter)…


    • admin

      Je peux depuis ma chambre organiser des transmissions que le monde entier peut capter et qui disent que je suis sur Jupiter. C’est pas un probleme ca.

      Il n’y a ni ouvrier technicien ou autre qui a vu qui que ce soit sur la lune. La fusee decollait et apres les communications etaient coupees avec Cap Canaveral et prises en charge par un groupe restreint a Houston. Composee comme par hasard que de gens qui ont ete sur la lune.

      TOUTES les pierres lunaires ont ete retrouvees sur terre. La dernier en Australie en 2012.

      La NASA pretend avoir TOUT perdu : documents, mesures, plans… et n’a plus rien a montrer aujourd’hui.

      La technologie ne va jamais a reculons. Si on va sur la lune tous les 6 mois dans les annees 60, j’imagine qu’aujourd’hui on y aurait construit des HLM. Or, jusqu’a aujourd’hui, on ne peut pas aller plus loin que 200 a 400 km au-dessus de nos tetes.


      • Henri

        “Je peux depuis ma chambre organiser des transmissions que le monde entier peut capter et qui disent que je suis sur Jupiter. C’est pas un probleme ca. ”

        Si. Il est toujours possible de déterminer l’emplacement de celui qui émet, avec le matériel adéquat, par radiogoniométrie.

        “Composee comme par hasard que de gens qui ont ete sur la lune. ”

        Le centre de contrôle étaient occupé par des dizaines de techniciens et les discussions étaient retransmisent dans toute la salle… Rien n’était coupé et les témoins nombreux.

        “TOUTES les pierres lunaires ont ete retrouvees sur terre. La dernier en Australie en 2012.”

        Affirmation péremptoire, sans rien pour l’étayer. Des centaines de scientifiques (y compris chinois et soviétiques) ont examiné ces pierres sans jamais émettre le moindre doute sur leur origine.

        “La NASA pretend avoir TOUT perdu : documents, mesures, plans… et n’a plus rien a montrer aujourd’hui.”

        Ah bon? Mais alors pourquoi tant d’éléments sont disponibles? La perte de certains documents ne prouve rien, la NASA n’est finalement qu’une gigantesque usine à gaz, et après 40 ans, il n’est pas étonnant que certains manquent sur des centaines de milliers…

        “La technologie ne va jamais a reculons. Si on va sur la lune tous les 6 mois dans les annees 60, j’imagine qu’aujourd’hui on y aurait construit des HLM. ”

        La technologie ne va pas à reculons mais l’on peut stopper la recherche dans certains secteurs. C’est se qui s’est passé dans celui de l’exploration lunaire. Une fois l’URSS battue, retourner sur la Lune n’avait plus grand intérêt. L’aspect purement scientifique ne justifiait plus la dépense de sommes colossales.

        De plus, le vaisseau Apollo, lors de son trajet Terre-Lune, était visible depuis la Terre, avec un bon télescope. Des astronomes amateurs pouvaient le détecter lorsque les astronautes éjectaient leurs déchets dans l’espace (notamment l’urine). Des centaines de personnes, y compris des soviétiques, ont pût voir le module à des dizaines de milliers de km de la Terre. Et revoilà une flopée de témoins, sans lien avec le gouvernement US…

        Quant à la fameuse “ceinture de radiation”, quelques scientifiques autoproclamés ont décrété qu’elle était infranchissable. Mais alors, pourquoi les savants soviétiques de l’époque n’ont pas relevé ce point? Ils étaient sans doute des complices du gouvernement américain…


  5. t42

    “Si on va sur la lune tous les 6 mois dans les annees 60, j’imagine qu’aujourd’hui on y aurait construit des HLM. “

    Obama a promis un homme sur la lune vers 2035.

    D’ici là la technologie sera peut etre prete. 😉


    • Lebon

      Le Boeing 747 date aussi de 1969. Jusqu’à 524 passagers à mach 0,85
      Il a fallu attendre le A380 pour qu’il soit dépassé. Les progrès ne sont pas exponentiels en aéronautiques. au contraire, on a plutôt tendance à tendre vers des limites techniques. Espérons qu’on les lèvera avec les nanotubes de carbones, mais pour l’instant, en l’état, le fait de conditionner la réalité des missions vers la lune en 1969 au fait de pouvoir y construire des HLM aujourd’hui est absurde.

      On a bien exploré les abysses dans les années 1950, on n’y a pas construit de HLM pour autant. On n’y habite même pas du tout. Et pourtant, le coût d’exploration était beaucoup beaucoup plus bas que celui des missions lunaires.

      Et de nos jours, on préfère y envoyer des robots, plutôt que des appareils habités. Comme pour la Lune. Va-t-on en déduire que l’exploration des abysses n’a pas eu lieu.


  6. Lebon

    Je réagis à la phrase :

    “Durant tous les années soixante, la NASA va accumuler erreurs, échecs et accidents. Puis, soudainement, dans leurs téléviseurs noirs et blancs à tube cathodique, les Américains voient un écran de télévision filmé à son tour et montrant des gens qui semblent s’agiter sur la lune”

    L’incendie d’Apollo 1 en 1967 est certes un drame humain, mais sinon, les fusées des missions lunaires, Saturn 1, 1B et Saturn 5 ont réussi tous leurs lancements. Les missions Apollo sont donc loin d’avoir accumulé les échecs. Sans doute en bonne partie grâce à l’expérience de Von Braun, mais aussi en raison des budgets colossaux alloués.

    C’est justement suite aux échecs antérieurs d’un certain nombre de lancuers (comme Vanguard TV3 en 1957) que le travail fut confié à Von Braun.

    La perception d’une longue suite d’échec avec d’un coup une arrivée sur la Lune me semble donc fausse. Il y a contraire une longue suite de succès. 10 vols réussi pour Saturn 1 de 1961 à 1965 sans un seul échec, 6 vols réussi sans échecs pour Saturn 1B de 1966 à 1968, et 5 vols réussi sans échecs pour des Saturn V de 1967 à 1969 en s’arrêtant à Apollo 10. Le lanceur étant suffisamment redondant pour que la mission Apollo 6 accomplisse ses objectifs malgré la défaillance d’un J2 ainsi l’extinction par erreur d’un autre J2.

    Donc, au moment où Apollo 11 décolle en 1969, les fusées dédiées aux missions Apollo ont réussi depuis 1961, 21 vols réussis, d’affilée, sans aucun échec.

    dire que la Nasa a accumulé les échecs, avant de réussi “soudainement” ne correspond donc absolument pas à la situation. La NASA avait réussi les 21 vols précédents des missions Apollo.



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *