Eoliennes : 10 Millions de Livres pour ne PAS Produire du Courant

Entre janvier et septembre 2011, 17 operateurs britanniques d’éoliennes ont reçu près de 7 millions de Livres pour ne PAS produire du courant électrique [source]. Sur l’année, on prévoit que 10 millions de livres seront versées. Cet argent viendra directement s’ajouter sur les factures électriques des ménages dont plus de 6 millions sont en situation de pauvreté énergétique.

Les gérants de parc d’éoliennes reçoivent normalement des subventions pour installer et opérer des éoliennes. Sans ces subsides, ces gros ventilateurs ne seraient jamais rentables et leur existence n’aurait aucun sens. Imaginons juste qu’il y a 6000 ans, les gens avaient commencé à subventionner et forcer l’utilisation de… roues carrées. La roue circulaire n’aurait jamais été inventée ! En s’acharnant à financer de mauvaises solutions, les politiques ne font qu’enrichir les entreprises de leurs amis tout en empêchant l’arrivée de vraies solutions à nos problèmes.

 

Quand le système électrique n’a pas besoin de courant parce qu’il y a des creux de demande, l’énergie produite par les éoliennes n’est plus nécessaire. Même s’il y a du vent,  il faut les déconnecter du réseau, et là, miracle, les gérants reçoivent de l’argent pour tout le temps qu’ils veulent bien déconnecter les éoliennes.

Tous les business connaissent des creux. Un marchand de glaces vendra moins en hiver. Au contraire, une station de ski ne trouvera pas de clients au mois d’aout. En même temps, ces commerces ne peuvent pas prétendre à des subventions pour les dédommager. Les seuls business qui ne connaissent pas de périodes creuses sont ceux des copains des politiques. L’argent rentrant de toute façon, aucune entreprise n’a intérêt à améliorer sa productivité et investir dans le développement de ses outils.

Le problème principal des éoliennes est qu’on ne peut pas stocker l’énergie. Le vent étant intermittent par nature, on ne peut pas compter sur les éoliennes. Il faut toujours avoir une source permettant de couvrir 100% des besoins en cas d’arrêt du vent.  Cette source doit être maintenue tout le temps en production pour être intégrée dans le réseau sans délai. Dans la formule permettant de calculer l’énergie produite par une éolienne, la vitesse du vent est à la puissance 3 ! Ceci signifie que si la vitesse du vent se divise par deux, la production de l’énergie baisse de près de 88% ! Les Allemands, qui sont la nation la plus expérimentée avec ces éoliennes sont arrivées à la conclusion qu’on ne peut faire confiance à ces systèmes que pour fournir 10% de l’énergie du pays. Les 90% doivent être disponibles à tout instant sous une autre forme.

Les éoliennes sont construites pour fonctionner avec vent de force 4 à 8. Au-dessous 4, elles ne produisent presque rien (4% du maximum). Au-dessus de 8, les pales sont calées au plus grand pas possible pour les faire mouliner sans surcharger leur mécanique.

Les USA abandonnent des milliers d’éoliennes. L’Etat Néerlandais cherche à se débarrasser des siennes [source]… En attendant, les éoliennes tournent en brassant de l’air et de l’argent facile. Dans le même pays, des millions de gens doivent choisir entre une douche ou un repas chaud.

This entry was posted in MAGOUILLES and tagged . Bookmark the permalink.

One Response to Eoliennes : 10 Millions de Livres pour ne PAS Produire du Courant

  1. Pingback: Obama Utilise l’Ecologie pour Distribuer des Milliards à ses Copains | Operation Tea For Two

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *